Comment choisir le type de roche pour soutenir sa construction ?

L’enrochement à Clermont-l’Hérault permet une rectification efficace de votre terrain en pente. Grâce à la superposition des roches de différentes tailles, le risque d’effondrement et de glissement de terrain est considérablement limité. À part la stabilisation du sol, cette opération consiste à délimiter votre zone. Mélia Terrassement vous propose une pierre d’enrochement appropriée à votre budget et à vos besoins. Notre équipe de terrassiers fait preuve de compétence et de savoir-faire pour une réalisation sur commande. Découvrez les informations nécessaires sur ce service.

Que faut-il savoir sur la pierre d’enrochement ?

L’utilisation de pierre d’enrochement est une méthode pour stabiliser une zone qui est jugée instable. Cette technique est également utilisée pour une décoration parfaite de la propriété ou pour servir de mur de soutènement en présence d’un sol en pente. C’est un moyen de prévenir une érosion surtout pendant la saison d’une forte pluie.

Que faut-il savoir sur la pierre d’enrochement ? | Melia Terrassement
Des experts en terrassement dans l’Hérault | Melia Terrassement

Je demande un devis immédiatement

06 16 89 00 70

L’enrochement selon la taille des pierres | Melia Terrassement

L’enrochement selon la taille des pierres

La pierre d’enrochement doit être de qualité pour faire profiter à un mur de soutènement une durée de vie accrue. Entre autres, les roches doivent avoir une robustesse et une résistance élevée contre les intempéries ainsi que la compression. Les pierres sont choisies pour avoir un calibre et une forme identique.

Les caractéristiques du sol et de la pente du talus sont prises en compte pour le dimensionnement du mur. Dans le cas où le terrain fait l’objet de passage d’un cours d’eau, la puissance de ce dernier est aussi analysée pour pouvoir apporter la meilleure solution.

Il existe 3 grandes catégories granulaires envisageables pour protéger un terrain en pente : le petit enrochement d’une dimension de pierre comprise entre 50 et 300 mm, l’enrochement moyen pour les roches situées entre 10 et 280 kg, le gros enrochement pour les pierres ayant un poids qui dépasse les 280kg.

Les roches proposées par la société Mélia Terrassement sont contrôlées et soumises à de nombreux essais pour connaître leur durabilité et leur résistance face aux différents climats. D’ailleurs, celles qui sont utilisées pour l’enrochement répondent à la norme NF EN 13383-1.

Les types d’enrochement

Chaque enrochement à un objectif bien précis et il existe deux types que le client peut choisir en fonction de ses besoins : l’empierrement paysager et l’enrochement cyclopéen. Quelle que soit la technique  choisie, une étude et analyse géotechnique est toujours recommandée.

Une protection paysagère avec des roches est envisageable pour obtenir un résultat esthétique et stylé. Son objectif principal est de rassembler plusieurs pierres d’enrochement de tailles et formes différentes pour obtenir du volume.

Cette solution permet d’avoir un surplus de place pour le parking ou pour le jardin si besoin. C’est l’option à privilégier pour mettre en valeur le charme d’une propriété. L’empierrement paysager permet en effet une accessibilité et une exploitation optimale.

L’enrochement cyclopéen est une solution idéale pour soutenir une terre se trouvant dans un terrain en pente. Sa conception imite largement la forme du mini muret. Le cyclopéen est à privilégier dans les zones faisant l’objet d’une forte pluie ou dans les milieux montagneux.

Le chantier consiste à poser sur le terrain des blocs de pierre pour créer un muret. C’est l’ouvrage souvent choisi par les professionnels pour sécuriser une digue, une chaussée, une habitation près d’une pente ou une berge.

Les types de roches utilisés

Les roches magmatiques et les roches calcaires sont les matériaux à privilégier pour la construction d’un mur de soutènement. Elles viennent des carrières près de la commune et sont traitées pour une dureté optimale afin qu’elles soient manipulables avec une pelle mécanique.

L’utilisation du basalte est envisageable que ce soit pour placer les pierres ou pour une utilisation dans un gabion. Sa végétalisation est possible pour obtenir un effet naturel, c’est d’ailleurs grâce à cette spécificité qu’il s’adapte parfaitement dans un jardin.

Le granite est la solution idéale pour bénéficier d’un mur de soutènement noble et design, à privilégier s’il n’y a pas de contrainte de budget. La dureté et la longévité de ce  matériau font de lui une option intéressante pour profiter d’une longévité des murets. Attention cependant, car il se casse facilement, sa pose demande une certaine adresse et expérience pour mettre en valeur sa beauté.

Le schiste noir, la rocaille en ardoise, le grès rose sont également des alternatives pour décorer la bordure de son terrain en pente.

Pourquoi appeler un professionnel ?

L’enrochement se réalise en plusieurs étapes qui doivent être respectées à la lettre. Le professionnel commence par creuser une tranchée avant d’empiler les blocs. Les dimensions et le type de pierre dépendent en effet de la nature du sol et du projet.

Le terrassier professionnel réalise l’étude de la faisabilité des travaux afin de définir au mieux l’emplacement idéal pour la pose. L’accompagnement et les conseils avisés d’un spécialiste permettent de profiter d’un chantier propre, ordonné et bien fait.

Il est indispensable de respecter les obligations légales imposées par le Plan Local d’Urbanisme pour le bon déroulement des travaux.

Les types de roches utilisés | Melia Terrassement

Autres informations :

L’enrochement est-il important ?